Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les vacances d’été touchent à leur fin. Et pour la route du retour (comme pour celle de l’aller d’ailleurs !) vous avez peut-être pris votre voiture. Mais qui tient le volant ? Selon une étude commandée par le loueur Holidayscars.com, 64 % des automobilistes sont des hommes sur la totalité de la route des vacances.

L’étude, réalisée auprès de 3 000 européens, démontre que les femmes ont du mal à s’imposer au volant. Le résultat est sans appel : 64 % des hommes du panel déclarent conduire la totalité du voyage, quand seulement 22 % des conjoints affirment se relayer. Samedi à Lille, les automobilistes semblaient partager cet avis. « Pour des longs trajets comme pour des plus petits, mon mari conduit » affirme Frédérique, 45 ans. « Depuis que nous sommes ensemble, il a toujours conduit. Au moins, je n’ai pas l’impression de repasser le permis à chaque fois que je prends le volant ! ». « Je prends le volant naturellement » témoigne Bertrand, 32 ans. « Nous ne nous sommes jamais vraiment posés la question du pourquoi. Je suppose que cela doit être ancré dans nos mentalités : les hommes conduisent parce qu’ils dirigent la famille, non ? ». Mathias, 28 ans considère aussi la conduite comme une tâche plutôt masculine : « Je conduis seul. Ma femme ne prend quasiment jamais le volant. Sauf quand nous faisons des longs trajets de nuit, je lui laisse une heure ou deux, pour me reposer. Pas plus. »

Pas de volant… mais la préparation des valises

Bien que le sondage ne révèle pas pourquoi les femmes désertent le siège conducteur, il apparaît que nous ne sommes pas égaux lorsqu’il s’agit de voiture. Il y a bien entendu des concessionnaires qui ne parlent mécanique qu’avec monsieur. Il y a aussi des garagistes qui gonflent la facture d’une réparation parce que vous êtes une femme. Dans le couple, il y a surtout des habitudes qui trahissent ces inégalités. L’étude révèle par exemple que préparer les bagages est une affaire de femmes à 95 %. Par contre, pour 58 % des répondants, organiser le coffre de la voiture est au contraire une affaire d’hommes. Pas de surprises, donc, lorsque l’on demande aux Lillois comment ils s’organisent pour leur départ de vacances. « Mon mari vérifie la voiture avant le départ. Je fais les valises. Il s’occupe de notre itinéraire et du coffre. Je fais les courses pour le pique-nique du midi » énumère Frédérique. « Ma femme s’occupe des affaires des deux petits et des nôtres. C’est elle qui vérifie que nous ayons bien des casquettes pour les enfants, de la crème solaire, qui va à la pharmacie faire le plein de Doliprane et autres médicaments avant le grand départ. Elle fait les démarches pour que notre maison soit surveillée par la police le temps de nos vacances. Moi, je m’occupe de réserver les vacances, de la voiture et du trajet. »

C.M.

Publicités