Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Le 16 septembre 2011, les Lillois découvraient les V’Lille. Les bicyclettes rouges et noires, tout droit sorties de l’usine du b’Twin Village à Lille, ont connu un grand succès dès les premières heures. Aujourd’hui, une année s’est (déjà) écoulée. Un bilan s’impose.

La communauté urbaine souhaitait que les V’Lille impulsent le « réflexe vélo » dans la métropole lilloise. Elle espérait qu’ils redonneraient envie aux Lillois de sortir leurs bicyclettes des caves et garages. Depuis un an, les vélos se sont multipliés dans les rues et les locations de V’Lille se sont succédé. En février 2012, le cap du million a été franchi. En juin, Transpole comptabilisait 1 500 abonnements à l’année. Les V’Lille ont finalement atteint deux millions de location en août. « En cumul annuel, la moyenne s’établit à 6,3 locations par jour et par vélo » explique Olivier Decornet, responsable Nouvelles mobilités à Transpole « Certains jours, nous atteignons 10 locations par vélo. Nous avons enregistré des pics à plus de 12 000 locations par jour. »

L’ADAV remercie les V’Lille

« A Lille, nous estimons qu’un tiers des vélos sont des V’Lille indique Michel Anceau, directeur de l’Association Droit au Vélo de Lille. La location de vélo a contribué à augmenter significativement le nombre de cyclistes dans les rues lilloises. » Selon l’association, en période de pointe et sur une heure, 200 vélos passent rue Nationale et 105 boulevard de la Liberté. « Avant 2004, ils n’étaient que 69 rue Nationale et 28 boulevard de la Liberté ». Un succès qui s’explique en partie grâce à la bonne gestion des cyclistes en centre-ville. « Les voitures ont de plus en plus de contraintes et les bandes cyclables se multiplient. » Mais certains points restent encore à améliorer. « Nous sommes découragés par des franchissements de voies difficiles, comme au Pont de Fives et Porte d’Arras. La liaison entre certaines villes doit aussi être au cœur des préoccupations. »

Bilan plus mitigé ailleurs

Aujourd’hui, toute l’attention est portée sur les nouvelles communes équipées en V’Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Lambersart, Tourcoing et Croix, bientôt Lomme et Wattrelos. « Dans ces villes, les V’Lille ne connaissent pas le même succès qu’à Lille » constate Michel Anceau. D’ici la fin 2013 pourtant, le déploiement des V’Lille sera finalisé dans la métropole lilloise. 210 stations seront alors à disposition des métropolitains.

C.M.

V’Lille fête son anniversaire toute la journée, Place des Buisses à Lille. Au programme : animations autour du vélo et signature de la charte Adav-Transpole

Publicités