Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

L’institut national de Veille sanitaire publie aujourd’hui un rapport qui montre que le taux de suicide est 3 fois plus élevé chez les agriculteurs que chez les cadres. Le suicide est la 3ème cause de décès chez les agriculteurs.

17afe1416b

L’étude de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et de la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) sur la mortalité par suicide chez les agriculteurs exploitants a été publiée ce jeudi. Une première en France où jamais jusqu’ici, cette question n’avait été étudiée par les pouvoirs publics.

Après les décès par cancer et par maladies cardiovasculaires, le suicide est la 3ème cause de décès chez les agriculteurs. L’étude de l’INVS porte sur 3 ans : elle a recensé 2 769 décès chez les hommes et 997 chez les femmes. L’étude montre que le suicide intervient souvent quand les difficultés financières s’accumulent

La coordination rurale du Nord Pas-de-Calais, syndicat agricole, s’est réjouie de la sortie de cette étude dans un communiqué : « La CR s’est battue d’arrache-pied pour obtenir non seulement un système d’écoute et de soutien aux agriculteurs en détresse morale mais également des données chiffrées permettant de totaliser le nombre de suicides d’agriculteurs. Une réalité qu’on ne peut plus nier ! (…) Comme le martèle la CR depuis de nombreuses années, ces drames humains prennent leur source dans la situation économique et l’absence désespérante de perspectives. Seule une vraie et solide réforme de la PAC permettra de rendre espoir aux agriculteurs. »

Pour télécharger le rapport, c’est ici.

C.M.

Publicités